14/05/2006

Otto Klemperer

Otto Klemperer était un chef d'orchestre allemand, né à Breslau (aujourd'hui Wrocław en Pologne) le 14 mai 1885 et mort à Zurich le 6 juillet 1973.

Otto Klemperer vers 1930
Agrandir
Otto Klemperer vers 1930

Il fut un disciple de Gustav Mahler à Vienne et prit des leçons de composition auprès de Schönberg à Berlin, puis à nouveau pendant la guerre, aux États-Unis. Il est le cousin de Victor Klemperer.

Chef à l'Opéra de Strasbourg dirigé par Hans Pfitzner puis à l'Opéra Kroll de Berlin, il créa des œuvres de Schönberg, Paul Hindemith, Kurt Weill, Franz Schreker, Ernst Křenek et dirigea tous les compositeurs modernes de son époque. Il fut chassé par les Nazis en 1933, en raison de ses origines juives, bien qu'il fut baptisé.

Le monde musical allemand se montrant réticent à le réinstaller à la tête d'une phalange importante dans l'immédiat après-guerre, il dirigea d'abord à Budapest puis à Londres, où il fut pris sous contrat pour EMI par Walter Legge. Devenu un elder statesmen de la musique, surtout après la mort de ses collègues et contemporains Furtwängler, Toscanini, Erich Kleiber, Willem Mengelberg et Walter, il devint sur ses vieux jours un invité de marque des orchestres du monde entier, surtout à partir de la fin des années cinquante. À la fin des années soixante, une série de concerts triomphaux à Vienne et à Munich (succédant à ceux donnés à Cologne quelques temps plus tôt) marqua, au moins extérieurement, la réconciliation entre le chef et l'univers culturel dont il fut toujours le représentant.

Marqué par l'expérience amère de l'exil, Otto Klemperer s'est détourné après 1945 du répertoire moderne pour se consacrer au répertoire austro-germanique classique. Sa discographie officielle ne comptant que des œuvres écrites avant 1918, et ses tempi étant quelquefois d'une lenteur surprenante, mais toujours soutenue sans relâche (1er mouvement de la 5e symphonie de Beethoven, avec l'Orchestre philharmonique de Vienne en 1968), il a été oublié qu'il avait été, dans sa jeunesse, un chef particulièrement fougueux et avant-gardiste. Cette évolution de style et de répertoire se retrouvera plus tard chez Sergiu Celibidache, qui l'admirait beaucoup.

Il a laissé, chez EMI et Hungaroton des enregistrements d'une extraordinaire intensité et puissance de Beethoven, Bruckner, Bach, Mahler, Mozart, Haydn, Brahms et Wagner (ouvertures). Haut de près de deux mètres, c'était à tout point de vue l'un des plus grands chefs de tous les temps. Il était également connu pour son humour acerbe et noir. Très amoindri sur le tard par une série d'infarctus, il n'en continua pas moins à diriger en chaise roulante jusqu'à un âge extrêmement avancé, impressionnant tous les orchestres par l'expression sévère de son visage à moitié paralysé.

En tant que compositeur, Klemperer a écrit des symphonies d'inspiration mahlérienne qui n'ont laissé aucune trace dans le répertoire.

 

06:59 Écrit par vjanos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.