01/03/2006

Maréchal nous voilà

 
André Dassary fut un excellent ténor, originaire de Biarritz. On peut cependant regretter cette chanson qu'il avait à son actif. Maréchal nous voilà, sur une musique entraînante, qui devait entraîner d'ailleurs la France de Pétain dans un tourbillon de folie et de collaboration. Il suffit de relire les paroles du refrain en particulier pour voir jusqu'où allait cette folie comparant Pétain au Messie de la France. Cette chanson est l'exemple même d'un patriotisme qui conduit à la folie meurtrière ; car Pétain aurait pu devenir non le sauveur, mais le fossoyeur de la France

Tout cela nous montre que la musique n'adoucit pas toujours les moeurs comme le voudrait le proverbe

09:23 Écrit par vjanos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.